Veille concurrentielle : s’inspirer n’est pas copier !

La veille concurrentielle est un outil pratique pour analyser la concurrence, aussi bien directe qu’indirecte. Peu d’entreprises encore la pratiquent actuellement. Pourtant, elle procure des avantages de taille, qu’il ne faut tout simplement pas sous-estimer si l’on veut rester compétitif sur un marché en particulier.

La veille concurrentielle : qu’est-ce que c’est ?

Beaucoup de sociétés, petites ou grandes, choisissent de ne pas mettre en place une stratégie de veille concurrentielle, car elles l’assimilent à tort à une technique d’espionnage malhonnête. Pourtant, il s’agit tout simplement d’un outil permettant de rester alerte face à l’évolution du marché au sein duquel on baigne. Bien menée, cette stratégie favorise la réussite et l’essor de n’importe quelle entreprise. Elle va permettre de déceler les différentes menaces qui pèsent sur une entreprise, mais aussi d’anticiper les nombreuses opportunités que l’on peut mettre à profit pour accroître son chiffre d’affaires.

En quoi consiste cette stratégie ?

Une veille concurrentielle permet de toujours rester au courant des différents produits et nouveautés proposés par les principaux concurrents d’une entreprise. On peut également miser dessus pour mieux comprendre leurs stratégies commerciales : pourquoi certaines fonctionnent et d’autres non.  Il ne s’agit aucunement de les espionner, mais surtout de se baser sur leur mode de travail pour améliorer celui de son entreprise. La veille concurrentielle permettra de connaître les principales tendances du moment et d’adapter les produits et services que l’on propose en conséquence.

Comment mettre en place cet outil ?

Toutes les entreprises auront intérêt à miser sur une stratégie de veille concurrentielle pour rester le plus compétitif possible. Elle va non seulement éviter de mettre sur le marché des produits qui ne répondent pas aux exigences de la clientèle ciblée, mais elle va aussi permettre de lancer des services qui susciteront pour sûr l’intérêt du plus grand nombre.

Pour une veille concurrentielle réussie, il faut commencer par collecter les informations utiles sur le secteur qui nous intéresse en s’adressant aux décideurs politiques, aux fournisseurs, aux influenceurs de tout horizon, etc. Il faut par la suite réussir à filtrer les données collectées pour identifier celles qui sont indispensables de celles qui ne le sont pas. Il sera nécessaire de traiter toutes ces données en les regroupant puis de les diffuser pour évaluer si oui ou non, elles répondent aux exigences de son entreprise. Dans le cas contraire, il sera nécessaire de les réévaluer et de trouver d’autres sources d’informations plus pertinentes et plus fiables

Les nouvelles technologies en renfort des équipes commerciales
Le coach professionnel : un regard extérieur pour identifier vos forces et vos faiblesses