Adaptez votre système de production à l’évolution démographique !

La méthode de production industrielle va changer considérablement dans les années à venir. Les causes de cette évolution sont, d’une part, la variation du portefeuille de produits, comme le montre l’industrie automobile, où les nouveaux types de véhicules arrivent sur le marché non seulement en plus grand nombre, mais aussi à des intervalles de plus en plus courts. D’autre part, l’évolution démographique a un impact important sur la façon dont les usines travaillent. À l’avenir, les processus industriels devront être exploités avec une proportion nettement plus élevée d’employés âgés. Cela signifie, également, qu’on doit prendre des mesures préventives pour compenser les fluctuations prévisibles des performances des travailleurs âgés.

L’obstacle démographique : une main-d’œuvre vieillissante a besoin d’une nouvelle culture de production

Ces dernières années, de nombreuses sociétés de production ont mis en place des « systèmes de production holistiques ». Les principes organisationnels et les optimisations techniques sont censés augmenter la productivité des processus. Il n’est, cependant, pas rare que les besoins des personnes travaillant dans les systèmes de production soient négligés. Les processus de production rigides favorisent l’excès ou l’insuffisance de défis ; les personnes ne peuvent contribuer qu’insuffisamment à leurs compétences individuelles aux processus à valeur ajoutée. Le vieillissement progressif de la main-d’œuvre révèle de plus en plus clairement ces tendances. Les travailleurs âgés, qui n’ont pas connu de défis propices à l’apprentissage, dans de simples activités de routine pendant de nombreuses années, sont de moins en moins capables de répondre aux exigences d’une production moderne et multi-variante. Ces personnes se sentent, souvent, dépassées par les changements à venir, sont insatisfaites et leur fiabilité diminue.

Les systèmes de production

Des systèmes de production sains et axés sur la performance créent une base favorable pour que les personnes acquièrent une expérience professionnelle et l’appliquent à des activités significatives. En outre, le stress physique unilatéral est évité ici. La conception de tels systèmes de production nécessite avant tout une nouvelle culture de production. Elle repose sur les quatre étapes suivantes :

  • Identification du besoin d’action par l’analyse des lieux de travail afin d’identifier les points focaux des mesures de conception.
  • Développement et mise en œuvre de concepts organisationnels dans lesquels les exigences d’activité propices à l’apprentissage sont étendues de manière appropriée par des systèmes de rotation.
  • Conception ergonomique des lieux de travail et des installations de production afin de permettre l’utilisation la plus libérale possible du personnel, y compris des personnes âgées dont les performances peuvent être limitées.
  • Mise en place d’un processus d’amélioration continue pour sensibiliser les travailleurs à des méthodes de travail, des séquences de mouvements et des postures saines, entre autres.

Dans l’un de nos projets, on a identifié des mesures pertinentes en matière d’organisation du travail et de conception ergonomique et les avons décrites à l’aide des principes de planification. Ces principes s’intègrent dans le système de production existant. Ils permettent de mieux coordonner les exigences de l’activité et les exigences de performance des travailleurs. Les planificateurs du travail disposent, ainsi, d’une base solide pour la conception future des lieux de travail et des systèmes. De cette manière, les entreprises se préparent à l’évolution démographique.

En collaboration avec des sociétés de production renommées, on organise un forum sur le thème « Systèmes de production sains ». Dans un échange avec des experts confirmés, on veut jeter les bases d’un réseau d’entreprises. Si vous êtes, également, intéressé par ce sujet, vous êtes cordialement invité à cet événement.

Tout savoir sur les stratégies d’internationalisation
Préparer une licence en gestion d’entreprise