Projet de création de franchise : comment se faire accompagner ?

franchise

Les entrepreneurs qui veulent ouvrir une boutique ou un commerce indépendant doivent penser à créer une franchise. Cette option apporte de nombreux avantages considérables. Par ailleurs, devenir franchisé ne demande pas de diplômes et de formations spécifiques ni de restriction d’âge. Il vous suffit d’avoir une bonne dose de motivation et du courage.

Comprendre son fonctionnement

Comment se passe son ouverture ? C’est la première question qui vient à l’esprit de tout entrepreneur. Le contrat de franchise implique la collaboration entre le franchiseur et le franchisé. Le premier permet au second de mettre en vente ses biens ou services et lui cède des droits à l’image ainsi que des droits d’exploitation. Cela procure de nombreux avantages au franchisé. Cependant, avant la signature du contrat, vous devez vous conformer aux étapes imposées.

Faire un bilan de situation professionnelle

De prime abord, vous devez cerner votre profil pour affiner vos choix de création. Dans quelle branche souhaitez-vous devenir franchisé ? De quels moyens financiers avez-vous besoin ?

– Dans quel secteur l’ouvrir ?

En premier lieu, vous devez choisir le secteur dans lequel vous souhaitez travailler, à savoir : l’alimentaire, la décoration, le prêt-à-porter, les fleurs, l’hôtellerie, etc. Le milieu ainsi que le franchiseur en place doivent vous correspondre. En outre, il est important que vous analysiez minutieusement l’état du marché et la profondeur de votre activité future.

– Quels sont les moyens disponibles et utiles ?

En général, l’apport financier utilisé varie de 10 000 à 20 000 euros. Vous devez estimer vos fonds en amont avant l’ouverture de votre boutique. Effectivement, ce projet reste une création d’entreprise classique et demande un budget à allouer. Si vous en manquez, vous pouvez vous tourner vers une banque pour l’octroi d’un prêt.

Obtenir un prêt se fera selon votre patrimoine existant et vos revenus. La banque va les calculer et les évaluer en vue de déterminer votre capacité d’emprunt. Avec un business plan bien soigné et précis, vous pouvez disposer d’un CA conséquent afin de rembourser votre emprunt. Il est à noter que plus votre apport personnel est élevé, plus ce sera un gage de garantie pour la banque. Vous comptez sur le prêt bancaire pour vous financer, mais pas que. Il existe également des aides financières accordées par l’État ou d’autres organismes pour créer votre entreprise. C’est un moyen comme un autre de trouver des fonds et de vous aider dans votre projet.

Les étapes à respecter

Pour faire plus court, voici les étapes par lesquelles vous devez passer avant l’ouverture de votre entreprise :

– Disposez d’un apport personnel pour le financement de votre projet même si celui-ci n’est pas suffisant.

– Analysez votre activité et son marché.

– Recherchez un lieu d’implantation idéal.

– Rencontrez et triez plusieurs réseaux de franchiseurs.

– Consultez votre franchiseur et le DIP.

– Signez votre contrat.

– Préparez l’aménagement de votre point de vente.

– Préparez un plan de communication pour la zone de chalandage souhaité.

– Effectuez les démarches administratives qui sont liées à la création de votre entreprise.


Des idées efficaces pour les entrepreneurs à domicile
Comment trouver le bon franchiseur ?