Les 6 arnaques les plus fréquentes sur internet

arnaquer sur Internet

Vous aimez surfer sur le web ? Êtes-vous totalement certain de le faire en toute sécurité ? Il existe en effet de nombreuses méthodes permettant de vous arnaquer et l’imagination des pirates en la matière semble même sans limite ! Pour vous éviter de tomber dans ces pièges, vous trouverez, dans le texte ci-dessous, une description des six techniques les plus utilisées par les criminels en ce moment.

1. Des commandes jamais livrées

Les arnaques les plus productives sont bien souvent les plus simples. Il suffit par exemple à des personnes malintentionnées de mettre en ligne un site marchand avec des produits particulièrement recherchés par les internautes (vêtements, loisirs et high-tech principalement). Pour attirer davantage de victimes, les arnaqueurs n’hésitent pas en plus à casser les prix par rapport aux tarifs habituellement pratiqués. Lors de vos achats en ligne dans une boutique inconnue, la première chose à faire est d’obtenir des renseignements au sujet du vendeur. Utilisez notamment les plates-formes numériques vous permettant de savoir si un site est fiableN’hésitez pas non plus à lire les avis des consommateurs sur les sites spécialisés. Il s’agit d’une source d’information plutôt fiable ! Si jamais vous ne parvenez pas à réunir tous ces éléments, ne passez pas commande et préférez vous adresser à des e-commerçants plus sérieux.

2. Le phishing

Vous avez déjà sans doute reçu des e-mails semblant provenir d’organismes bancaires ou de fournisseurs d’énergie bien connus. Comme vous n’étiez pas client de ces établissements, vous n’y avez même pas prêté attention et vous avez bien fait ! Il s’agit en réalité d’une des arnaques sur internet les plus répandues. Elle se nomme phishing ou « hameçonnage » en français. Son fonctionnement est simple. Les pirates pratiquent l’usurpation d’identité en se faisant passer pour les services clients d’une grande entreprise. Ils envoient un e-mail ressemblant fortement à ceux habituellement envoyés par cet organisme. Celui-ci contient un lien invitant le lecteur à valider ses coordonnées bancaires ou à fournir des informations personnelles.

Évidemment, en pareil cas, inutile de vérifier la fiabilité d’un site. La meilleure des défenses reste sans doute de se souvenir qu’aucune entreprise sérieuse n’a besoin de telles informations. Portez également une grande attention aux adresses contenues dans l’e-mail et préférez vous connecter directement sur le site de l’entreprise sans passer par les liens proposés (sites frauduleux).

3. Les faux profils sur les sites de rencontres

Savez-vous qu’il est possible d’être victime d’une arnaque, même sur des sites de rencontres ? Des pirates n’hésitent pas à publier des annonces frauduleuses et à créer de faux profils. L’idée consiste ici à trouver de nouveaux contacts et à entamer la conversation. Le pirate cherchera ensuite à mettre en confiance sa victime, avant de lui soutirer de l’argent. Pour vous prémunir d’une telle arnaque, ne communiquez jamais vos informations bancaires à des personnes croisées sur des sites de rencontres.

4. Le ransomware

Afin de poursuivre leurs méfaits, les pirates inventent constamment de nouveaux outils. Le dernier en date se nomme un ransomware. Il s’agit d’un logiciel (un virus informatique) capable de crypter toutes les données d’un disque dur. La seule possibilité pour récupérer les données reste de payer une rançon. Pour éviter ces pratiques frauduleuses, ne cliquez jamais sur des liens et n’ouvrez jamais les fichiers transmis par un expéditeur inconnu. Dotez votre poste informatique d’un anti-virus à jour et procédez à des sauvegardes régulières de vos données les plus précieuses.

5. Les « appels à l’aide »

Il s’agit probablement de l’arnaque numérique la plus ancienne, mais elle continue pourtant de faire régulièrement des victimes. Généralement, les criminels envoient un mail en se faisant passer pour une personne en difficulté. Celle-ci se décrit comme très riche mais elle ne pouvant pas accéder à sa fortune en raison d’un blocage administratif. Elle vous propose alors de lui envoyer quelques euros afin de faire avancer son dossier. Une petite somme qu’elle vous remboursera au centuple une fois les opérations terminées, bien sûr…

6. Le chantage à la webcam

Vous avez peut-être déjà reçu des messages prétendant que votre webcam a été piratée. Les images ainsi capturées seront mises en ligne si vous ne réglez pas une rançon. Rassurez-vous, il est techniquement difficile de prendre le contrôle de votre caméra. Cela nécessite des connaissances pointues et du matériel moderne. Vous souhaitez, malgré tout, anéantir ce risque totalement ? Il vous suffit alors de scotcher un petit bout de papier juste devant l’objectif !

5 conseils pour réussir en tant que commercial
Tout savoir sur les stratégies d’internationalisation